Hotel 3 étoiles en Corse Cervione Bastia Hôtel Orizonte

Sur la commune du beau village de Cervione, proche de la station balnéaire de Moriani Plage et au pied de la Castagniccia, l’hôtel ORIZONTE au sein d’une propriété verdoyante, vient d’être rénové,et borde une plage de sable aménagée. Des excursions vous seront proposées au départ de l’hotel, et vous pourrez également découvrir et deguster des vins et produits régionaux . Idéal de par sa situation pour découvrir l’ensemble de l’île de beauté, l’hôtel Orizonte vous fera rencontrer la Corse authentique les pieds dans l’eau !

Hotel Orizonte Cervione

Hotel Orizonte Cervione

45 chambres climatisées dont 30 ont une terrasse et vue mer; 12 chambres familiales (quadruples, toutes vue mer) 6 chambres triples et 27 doubles ou twin. TV écran plat Mini-bar Salle de bain (douche ou baignoire) Accès wifi gratuit dans tout l\’hôtel Coffre disponible à la réception.

1 soirée animée par semaine, avec chanteurs corses, cabarets, karaoké. Des excursions vous seront proposées au départ de l hôtel, Découverte et dégustation des produits régionaux, 2Piscines extérieures Tennis(location de matériel possible sur place) Volley ball, Badminton, Possibilité de réservation de massages sur place,location de VTT, Location Transats, et parasols sur la plage, gratuits autour de la piscine. MINI-CLUB enfants Juillet/Août.

La Cuisine

Notre souhait est de vous faire découvrir les saveurs de la cuisine Corse traditionnelle, mais aussi de la nouvelle cuisine inventive inspirée d influence méditerranéenne locale.Le terroir sera très marqué par la qualité des produits qui compose les plats. vous pourrez aussi déguster les meilleurs vins de l’île lors de nos rendez-vous hebdomadaires oenologiques. Un menu corse est proposé en standard.

Le Restaurant

ORIZONTE,le Restaurant,est composé d’une salle donnant sur une vaste terrasse couverte au bord de la piscine,vue sur la mer;vous pourrez y savourer vos repas,petit-déjeuners buffet,demi-pension, ou à la carte.

La Paillotte

ORIZONTE,la Paillote,ouverte de Juin à Septembre, au bord de la plage les pieds dans l’eau avec une vue splendide sur la nature environnante; vous pourrez y déguster tous types de grillades(viandes et poissons)ainsi que des pizzas au feu de bois,un assortiment de salades composées et des merveilles de plat de pâtes, spécialités de la maison.

Musique- Spectacle- Evénement

musiquespectacleevenement.jpg
Tout au long de l’année, festivals, manifestations, et foires se déroulent sur l’ensemble de la Corse notamment festivals de jazz – de l’humour – du vent – des sports nautiques, nuits de la guitare, rencontre polyphoniques, rencontres du cinéma italien, festival européen du cinéma, rencontres de la bande dessinée, tour de Corse automobile, foires du porc – de l’âne – de l’olive nouvelle – du fromage – du bois – du miel – du vin et entre autre.

Culture- Art

cultureart.jpg
Dans une situation stratégique au cœur de l’aire méditerranéenne, la Corse a excité les convoitises des puissances de la région. Des vestiges préhistoriques de Filitosa ou de Cucuruzzu aux implantations romaines de la plaine d’Aléria, de l’occupation génoise aux luttes d’indépendance de Sampiero, l’île a connu de nombreuses dominations qui marquent le paysage, de mégalithes en tours génoises. C’est ce passé qui fait de la Corse un sanctuaire de souvenirs pour l’histoire de la Méditerranée.

Gastronomie en Corse

gastronomie.jpg 

La gastronomie en corse est étroitement liée aux principaux produits du terroir à savoir la culture de la châtaigne et des agrumes, la charcuterie de porc, le lait et le fromage de brebis, comme celui de chèvre.

C’est traditionnellement une cuisine de montagnards même si les produits de la pêche sont devenus plus importants, grâce à la tradition corse d’ostréiculture et de mytiliculture héritée des romains. Il existe en Corse deux types d’huiles d’olives, l’une est plus verte, elle est produite en décembre et janvier, à partir d’oliviers jeunes et d’olives en début de maturation. L’autre est une huile jaune, propre à la culture corse, elle est faite à partir des olives ramassées sous des arbres centenaires vers le mois de mai.

Le Cap Corse

capcorse.jpg 

De la montagne dans la mer qu’est la Corse, le cap se détache comme une excroissance effilée. Sorte de doigt pointé vers le nord, il semble défier la mer qui l’enserre, surveiller au loin les îles toscanes, dont Capraïa, l’île « aux chèvres », éphémère conquête des Corses au temps de Pascal Paoli. 

 

Par sa silhouette directrice que ponctue, tel un point sur un i, l’îlot de la Giraglia, il oppose au relief du reste de l’île, invitant au repliement, le signe d’une quête d’autres horizons.

Défait, les cap-corsins ont été, dans le domaine de l’expatriation lointaine, des précurseurs. Familiers de la mer, à la différence des autres insulaires qui, au cours des âges, s’en défièrent par crainte des envahisseurs, ils alimentèrent un courant d’émigrants qui se porta dès le XVIème siècle vers les Antilles, principalement Porto Rico, et gagna au XIXème l’Argentine et le Venezuela.

Artisanat- Savoir faire

artisanatsavoirfaire.jpg 

L’artisanat moderne s’est développé en Corse, animé par la fédération d’artisans d’art, dont l’objectif est de promouvoir le renouveau des techniques traditionnelles et d’apporter une animation et une activité aux villages dépeuplés de l’intérieur. 

 

Les artisans commercialisent eux-mêmes leur production sélectionnée dans les maisons d’artisanat « case di l’artigiani » et les magasins et ateliers à l’enseigne « corsicada ». Les « maisons » à caractère artisanal offrent des spécialités gastronomiques issues d’une production locale de qualité : miel, nougat, confiture au myrte ou au cédrat et entre autre.

Culture et Nature

cultureetnature.jpg

Dans une situation stratégique au cœur de l’aire méditerranéenne, la Corse a excité les convoitises des puissances de la région. Des vestiges préhistoriques de Filitosa ou de Cucuruzzu aux implantations romaines de la plaine d’Aléria, de l’occupation génoise aux luttes d’indépendance de Sampiero, l’île a connu de nombreuses dominations qui marquent le paysage, de mégalithes en tours génoises. C’est ce passé qui fait de la Corse un sanctuaire de souvenirs pour l’histoire de la Méditerranée.

Les richesses touristiques de la Corse reposent incontestablement sur son patrimoine naturel. Avec ces sites classés et ses réserves naturelles, son parc marin international, et son Parc Naturel Régional qui s’étend sur plus du Tiers de l’île, la Corse reste une île largement préservée.

Avec plus de 2000 espèces végétales, la Corse vous éblouira de couleurs.

Cinq réserves naturelles protègent une faune et une flore uniques : Les îles Cerbicales, sanctuaire des Cormorans huppés, les îles Lavezzi, où 68 espèces de poissons ont été répertoriées, les îles Finocchiarla, Scandola, première réserve de France à la fois terrestre et marine et l’étang de Biguglia où nichent 127 espèces d’oiseaux aquatiques.

Printemps fleuri chargé des parfums du maquis, automne délicieux où l’on fête la châtaigne dans les villages haut-perchés, il fait bon découvrir la nature corse en toutes saisons.

Loisirs en Corse

sport.jpg 

En plus d’être une île, la Corse est une montagne qui permet tout au long de l’année, la pratique de nombreux loisirs. 

 

Pour les amoureux des loisirs tels que les sports en eaux vives : kayak, canyoning, rafting ou tout simplement la baignade en rivière. 

 

Pour les amoureux de nature, randonnées en tout genre : pédestres, équestres, VTT, quad, 4X4, raquettes entre autre. Le long de sentiers balisés et réservés à la découverte de décors et dont les couleurs et la lumière varient d’une saison à l’autre.

Les amoureux des activités nautiques ne sont pas en reste non plus : harmonieusement réparties, clubs de voile, de plongée sous-marine ou départs de croisière offrent une gamme variée d’activités.

Nature

nature.jpg 

Les richesses touristiques de la Corse reposent incontestablement sur son patrimoine naturel. Avec ces sites classés et ses réserves naturelles, son parc marin international, et son Parc Naturel Régional qui s’étend sur plus du Tiers de l’île, la Corse reste une île largement préservée.

Avec plus de 2000 espèces végétales, la Corse vous éblouira de couleurs.

Cinq réserves naturelles protègent une faune et une flore uniques : Les îles Cerbicales, sanctuaire des Cormorans huppés, les îles Lavezzi, où 68 espèces de poissons ont été répertoriées, les îles Finocchiarla, Scandola, première réserve de France à la fois terrestre et marine et l’étang de Biguglia où nichent 127 espèces d’oiseaux aquatiques.

Printemps fleuri chargé des parfums du maquis, automne délicieux où l’on fête la châtaigne dans les villages haut-perchés, il fait bon découvrir la nature corse en toutes saisons.

Région d’Ajaccio

rgiondajaccio.jpg 

Protégé par les îles Sanguinaires, sentinelles de porphyre rouge, au nord et par le Capo di Muro, au sud, le golfe d’Ajaccio décrit une large courbe de plus de 90 km de long. 

 

Ajaccio, quant à elle, chef-lieu du département de la Corse du sud et préfecture de région, a bâti ses maisons autour du « golf miniature » délimité par la citadelle à l’ouest et la pointe de Porticcio au sud-est. 

 

La « ville impériale » dénommé Ajaccio qui vit la naissance de Napoléon, jouit d’un climat dont la clémence est réputée. 

 

Il faut accomplir la promenade rituelle sur le cours Napoléon, au crépuscule, pour saisir la douceur de vivre à Ajaccio, alors que le port s’anime, que la chaleur méditerranéenne s’estompe et que les couleurs harmonieuses des façades prennent du relief dans la lumière rasante du golfe.

123


Icare |
NOS VACANCES AU PEROU |
CMOI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | moroccoholidays
| geraldine78
| Le courrier d'Amérique